Viandes
Viandes
Fruits et légumes
Fruits et légumes
Volailles et canards
Volailles et canards
Produits laitiers
Produits laitiers
Vins et spiritueux
Vins et spiritueux
Epicerie
Epicerie
Vous êtes producteur ? Rejoignez-nous !

La Ferme Attitude

Viandes

La Ferme du Clavel - La Ferme Attitude
LA FERME DU CLAVEL
Située à Vallesvilles à 20 km à l'est de Toulouse, la famille Izard élève un troupeau de 60 mères de race Blonde d'Aquitaine (boeuf et veau sous la mère) mais aussi des agneaux. Les animaux naissent et sont élevés sur l'exploitation, et sont nourris avec des denrées (paille, foin et céréales) produites sur place. C'est le respect d'un cahier des charges précis, assurant la qualité et la traçabilité des produits, qui permet à la ferme le Clavel d'adhérer au Label Rouge. Livraison au magasin le jeudi

 
Epicerie
Viandes
La Ferme Lou Brenac - La Ferme Attitude
LA FERME LOU BRENAC
L'exploitation familiale de Benoît Fagegaltier s'étend sur 130 ha dans la zone de production du Laguiole fermier AOC, sur le plateau de l'Aubrac au nord de l'Aveyron. Benoît y élève depuis 1968 un troupeau allaitant de race laitière Simmental, seule race autorisée avec l'Aubrac pour le Laguiole AOC. La transformation du lait en fromage et l'affinage sont réalisés à la ferme. En plus du Laguiole de 4, 6 et 8 mois d'affinage, la ferme Lou Brenac propose le « Tomme de Brenac », la « Tomme Fraîche de l'Aubrac » et « Le Viandenou » faits à partir de recettes de famille.

 
Epicerie
Produits laitiers
Viandes
LA PISCICULTURE D'OO - La Ferme Attitude
LA PISCICULTURE D'OO 1LA PISCICULTURE D'OO 2LA PISCICULTURE D'OO 3LA PISCICULTURE D'OO 4LA PISCICULTURE D'OO 5LA PISCICULTURE D'OO 6
LA PISCICULTURE D'OO

Le père d’Alain Pascalin à créer la pisiculture d’Oo, ils y a 43 ans, à quelques kilomètres de la frontière espagnole, non loin de Bagnères de Luchon. Une toute petite pisciculture que son fils Alain a reprise. C’est ici que ce site écologique exceptionnel se situe. Aucune industrie, aucune agriculture intensive ne vient souiller le torrent qui donnera sa fraicheur et la force de ce mouvement à un élevage avide d’eau pure, courante et donc riche en oxygène.

Son eau est officiellement classée « 1A ». Elle provient directement d’un bras du torrent que l’on voit s’inviter dans la pisciculture. A 1000 m d’altitude, elle n’excède pas 12 degrés en été et 5 en hiver. Jusqu’à descendre à 0, l’eau ne gelant à cette température que lorsqu’elle est stagnante et pauvre en sels minéraux, ce qui n’est pas le cas ici. On pourrait estimer que cette eau très fraiche constitue un inconvénient, les truites s’y développant beaucoup moins vite que dans une eau plus tiède : il faudra 18 mois ici pour qu’elles atteignent une taille suffisante, contre 10 à 12 ailleurs… C’est pourtant un avantage pour qui aime le bon, et tout en découle.

Comme en agriculture, le rendement nuit à la qualité. Comme pour l’élevage de porcs ou de volailles, la chair d’un animal grandi trop vite n’aura jamais la fermeté ni le goût de celui qui croît au simple rythme de la nature respectée. Mais les conséquences favorables de cette situation géographique privilégiée et de ces choix d’aquaculture exigeants ne s’arrêtent pas au goût. Nous savons tous que la maladie, chez l’homme comme pour l’animal, n’est que rarement fatalité. La truite est un poisson très fragile qui est sujet à toutes sortes de pathologies parasitaires, bactériologiques ou virales lorsque sa condition de vie n’est pas optimale. Bénéficiant d’une eau d’exception, d’une densité réduite au mètre cube (25 kg/m3, contre parfois 100 chez les industriels), d’une nourriture bio et de soins constants pour l’hygiène et le suivi d’élevage, les truites d’Alain Palacin ne sont pas malades. Elles ne subissent aucun des traitements préventifs ou curatifs que de moins bonnes conditions de vie rendent obligatoires dans les élevages conventionnels : eau traitée au formol, au sulfate de cuivre, au permanganate de potassium, à la chloramine T… Antibiotiques, vaccinations, administration de compléments alimentaires… Sans parler d’une nourriture issue d’OGM, souvent trop contaminée par la dioxine, les métaux lourds, les pesticides…

Les truites d’ici sont belles et sacrément vives, saines et bio… Alain, sa maman et Gilles – employé érudit en aquaculture – veillent sur elles au quotidien, parfois même la nuit. Ils les élèvent depuis les bébés (acheté à 40 grammes) jusqu’à « la pêche ». Les tuent au bâton et non à l’électricité qui crispe le filet et le rend moins tendre. Et les découpent à la main. Les déchets sont recyclés : les viscères sont donnés à un maraicher des alentours pour en faire du compost.

Les truites d’ici sont peu grasses, elles ont le muscle ferme. Comme celles qui faisaient la richesse de nos rivières.

Les intérêts nutritionnels de la truite d’Alain :

  • La truite est une excellente source de protéines. Avec un taux de 20 %, elle en apporte autant que la plupart des viandes. Elle contient tous les acides aminés essentiels, notamment de la lysine. Avec un taux de lipide de l’ordre de 5 %, la truite arc-en-ciel n’est pas un poisson gras. Qui plus est, les matières grasses qu’elle contient sont de très hautes qualités, notamment grâce à un taux d’oméga3 important, comme tous les poissons d’eau froide (saumons, maquereaux, sardines). Rappelons que les oméga3 permettent une bonne fluidité du sang, jouent un rôle préventif contre les maladies cardio-vasculaires et sont utiles à la mémoire et contre les problèmes de dépression. On considère généralement qu’ils ne sont pas suffisamment présents dans notre alimentation.

  • Peu de sel dans la truite, mais beaucoup de potassium. On note également un bon taux de magnésium et de fer.

  • Beaucoup de vitamines du groupe B.

Alain propose des truites fraiches et produites sur place, appellation produit fermier, des carpaccios et truite fumée.


 
Viandes
FERME D'EN LOUNE

Ferme d’en Loune

Charlotte et Gilles AUTHESSERRE à Noilhan, lieu dit En Loune. Familiale. Ils sont installés depuis 20 ans environ.

Gers : Climat tempéré bon pour les escargots qui sont des animaux fragiles aux températures. Cependant quelques soucis avec les canicules des dernières années. L’exploitation se trouve en pleine campagne, totalement isolée au milieu des champs de blé et des pâturages.

Pourquoi les escargots ? Formation agricole de base, fils d’agriculteur, l’avantage des escargots : Ne demande pas beaucoup de terrain donc la production de ceux-ci est plus simple. Passion qui vise à redonner une grande qualité à l’escargot qui est trop souvent perdue selon eux dans les escargots du commerce, alors que c’est un met Français.

Escargots grandissent en plein air, à la campagne et sont engraissés avec de la végétation (radis fouragé et navette). 2 types : petits gris : local, gros gris vient du Maghreb. Fin de cycle : complément avec farine de mais et calcaire, tracés sans OGM. Peu de cultures autour de la ferme et l’agriculteur voisin ne doit pas traiter proche des escargots. Les naissances se font dans un parc, l’engraissement dans un autre. Production de 3 à 5 tonnes d’escargots par an. C’est un animal nocture et qui a besoin de beaucoup d’humidité (arrosage durant la nuit).

Prédateurs : Vers luisants et fourmis.

Transformation : Cuisiné sur place dans un labo de façon traditionnelle, sans conservateur et sans colorants.

Commercialisation : Vente sur place, resto et traiteurs, mag de producteurs.

Produit fermier : Moins de densité et plein air selon eux. Comparé à l’industriel dont l’èlevage est en hors sol et sur béton.

Produits : Conserves d'escargots "petits gris" en coquille ou chair sauces traditionnelles, escargots surgelés.


 
Epicerie
Viandes
FERME DU GREOULOU

Ferme de Gréoulou. 09300 Lavelanet

Christophe et Frédérique POIRON

Le fils fait du fromage de chèvres et brebis juste à côté, le hameau est à la famille. Ariège, 800 m d’altitude. Le hameau est totalement isolé de Lavelanet, il faut prendre un chemin de terre pour y accéder. Il est sur les hauteurs. Les animaux sont au calme et peuvent se développer tranquillement au pied des Pyrénées.

Démarrage en 82 (modernisation labo norme UE en 92) : Canards gras, poulets, pintades, agneau, porcs. 16ha.

Principale valeur : Authenticité : Légumes locaux, alimentation à castelnaudary, traitement par les plantes (diffuseur d’huiles essentielles sur les poulets pour éviter maladie), conserverie sans aucun additif. Abatage sur place pour les volailles, à Pamiers pour les agneaux et porc.

Circuit de transformation raccourci (élevage, abattage et transformation au sein même de la ferme).

Produit fermier : Production et transformation sur place, comme à la maison.

S’inquiète du surplus de contraintes au niveau des normes, et des difficultés de reprises des jeunes exploitants. Il faut garder un savoir-faire Français important et il a peur que cela s’oublie.

Porcs lourd : 12 à 16 mois (18 à 24 par an), élevage en pleine nature, 150 à 170 kg, nourris aux céréales et petit lait.

Moutons : Broutard, 50 brebis.

Volailles : poulets coups pelé, rustique, 900 par ans. Pintades : 600.

Les recettes sont faites de manière à respecter « le tour de main de nos grand-mères » (fond de sauce maison, cuisson lente, à petit feu, etc...).

Production : Foie gras, paté, saucisson de canard, magret fumé et séché, cassoulet, coq au vin, paté de foie de volaille, gésier de volaille, pintade fermière…


 
Epicerie
Viandes

La Ferme Attitude

Porc

FERME EARL LARROQUE - La Ferme Attitude
FERME EARL LARROQUE
Agriculteurs depuis 1900, la famille Doumeng exerce son activité à Beaumont-sur-Lèze à 30 minutes au sud de Toulouse. Pendant 10 ans en agriculture biologique, ils sont sortis du label fin 2015. On y trouve un choix de céréales et un élevage de porc noir plein air.
 

 
Viandes
Porc
La Ferme de Cassagnaou - La Ferme Attitude
LA FERME DE CASSAGNAOU
La ferme de Cassagnaou, ancienne de plus de 150 ans, se situe à Peyrissas, au sud-ouest de Toulouse et s’étend sur 130 ha. La famille Fréchou élève des porcs en plein air, nourris aux céréales de la ferme (maïs, orge, blé). Les porcs sont abattus entre 7 et 20 mois (100 à 210kg), puis transformés sur place dans l’atelier aux normes CE. La maîtrise totale de la chaîne de production, de l’élevage au conditionnement, et leur grand savoir-faire permet d’offrir de la viande et de la charcuterie de qualité exceptionnelle Livraison au magasin le mercredi

 
Epicerie
Viandes
Porc

 
XEspace client



Mot de passe oublié ?