Viandes
Viandes
Fruits et légumes
Fruits et légumes
Volailles et canards
Volailles et canards
Produits laitiers
Produits laitiers
Vins et spiritueux
Vins et spiritueux
Epicerie
Epicerie
Vous êtes producteur ? Rejoignez-nous !

La Ferme Attitude

Epicerie

La Ferme de Cagueloup - La Ferme Attitude
LA FERME DE CAGUELOUP
Au sud de Toulouse à Montgiscard, la ferme de Cagueloup s'étend sur 50 ha. La famille y élève des volailles (canards, poulets, chapons et pigeonneaux) et lapins dans les traditions du Sud Ouest depuis quatre générations. Nourris aux céréales de la ferme (blé tendre, maïs), les animaux sont élevés en plein air et abattus sur place. La sélection des races pour leurs attributs gustatifs, et un élevage artisanal et non intensif permettent d'offrir des produits de qualité supérieure. Livraison au magasin le jeudi

 
Epicerie
Fruits et légumes
Volailles et canards
La Ferme du Mourlon - La Ferme Attitude
LA FERME DU MOURLON
La Ferme de Mourlon se trouve dans le Piémont Pyrénéen, à Beauchalot. Depuis 4 générations la famille Rey (Muriel, Hubert & Simon) élève des volailles et cultive des céréales sur 120 ha de prairies et de champs. Les animaux sont élevés en plein air et nourris avec les céréales de la ferme (maïs, orge, ...). Le gavage des canards et la transformation des produits sont réalisés entièrement sur place dans leur atelier aux normes CE et sont préparés sans conservateurs ni colorants. Avec l'installation du cadet Hugo, boucher de métier, ils élèvent des cochons en plein air découpés à la ferme. Livraison au magasin le mercredi

 
Epicerie
Volailles et canards
La Ferme du Clavel - La Ferme Attitude
LA FERME DU CLAVEL
Située à Vallesvilles à 20 km à l'est de Toulouse, la famille Izard élève un troupeau de 60 mères de race Blonde d'Aquitaine (boeuf et veau sous la mère) mais aussi des agneaux. Les animaux naissent et sont élevés sur l'exploitation, et sont nourris avec des denrées (paille, foin et céréales) produites sur place. C'est le respect d'un cahier des charges précis, assurant la qualité et la traçabilité des produits, qui permet à la ferme le Clavel d'adhérer au Label Rouge. Livraison au magasin le jeudi

 
Epicerie
Viandes
La Ferme Lou Brenac - La Ferme Attitude
LA FERME LOU BRENAC
L'exploitation familiale de Benoît Fagegaltier s'étend sur 130 ha dans la zone de production du Laguiole fermier AOC, sur le plateau de l'Aubrac au nord de l'Aveyron. Benoît y élève depuis 1968 un troupeau allaitant de race laitière Simmental, seule race autorisée avec l'Aubrac pour le Laguiole AOC. La transformation du lait en fromage et l'affinage sont réalisés à la ferme. En plus du Laguiole de 4, 6 et 8 mois d'affinage, la ferme Lou Brenac propose le « Tomme de Brenac », la « Tomme Fraîche de l'Aubrac » et « Le Viandenou » faits à partir de recettes de famille.

 
Epicerie
Produits laitiers
Viandes
Le GAEC les Rousses - La Ferme Attitude
LE GAEC LES ROUSSES
Au Mas de Couderc situé à Masclat dans le Lot, la famille Marcou cultive des châtaignes, des noisettes et des noix en AOC et AOP Noix du Périgord depuis trois générations. On y produit aussi de l'huile de noix fine et savoureuse. La récolte s'effectue au mois d'octobre, tous les trois jours environ. Ensuite les noix sont lavées à l'eau de la Dordogne, puis séchées pendant trois jours avant d'être livrées au magasin.

 
Epicerie
Fruits et légumes
ASINERIE D'EMBAZAC - La Ferme Attitude
ASINERIE D'EMBAZAC 1ASINERIE D'EMBAZAC 2ASINERIE D'EMBAZAC 3ASINERIE D'EMBAZAC 4ASINERIE D'EMBAZAC 5
ASINERIE D'EMBAZAC

L'Asinerie d'Embazac est située au cœur de la Gascogne, à l'Isle-Jourdain (32600 Gers). A une vingtaine de kilomètres de Toulouse, tout en haut d'une colline dominant le paysage, la ferme a une architecture typiquement Gersoise avec ses dépendances attenantes et flanquée d'un pigeonnier.

En 1997, Bénédicte était sculpteur céramiste et Jean-François était informaticien. Les ânes les ont attirés car ce sont des animaux très agréables et intéressants de par leur caractère. Ils ont cherché quoi faire avec eux et c'est la rencontre avec Madame Audiot (INRA), Monsieur Guisolfy (Hôpital des enfants de Purpan Toulouse) qui les ont aiguillés sur la voie du lait d'ânesse. En effet, lorsqu’ils découvert les qualités de ce lait, ils se sont aussitôt dit qu'il était important de faire revivre cette production.

Tout commence par un âne et deux ânesses, puis quatre, et quelques années plus tard tout un troupeau composé de mâles entiers reproducteurs de ces demoiselles les ânesses. On compte aujourd’hui 15 mères et 3 étalons. Pour produire le lait d'ânesse, les ânes d'Embazac n'ont pas de race spéciale. Leur seule «sélection de laitières» concerne une certaine morphologie des ânesses. La rusticité de l'animal garantit donc la richesse du lait prélevé. L'alimentation du troupeau est constituée de fourrage frais et de céréales bios (orge, maïs, fèverole et avoine). Ils sont autosuffisants avec leur 20 ha de céréale.

Le lait d'ânesse a toujours été utilisé par l'homme comme source de bienfait, de bien-être et de vigueur. Tout le monde a à l'esprit la beauté de la Reine d'Egypte, Cléopâtre ou encore de Popée, femme de Néron, qui par leur bain quotidien au lait d'ânesse, entretenaient leur grande beauté ( plus de 300 ânesses étaient traites tous les jours).

Tous leurs savons au lait d'ânesse (100gr) contiennent 5% de lait d'ânesse frais, directement intégré après la traite, gardant ainsi intactes ses vertus. Ce pourcentage est important, la pâte de savon, une fois le lait ajouté doit se tenir et pouvoir sécher correctement. La base végétale est issue d'une saponification classique. Ils ajoutent en plus de 5% de lait d'ânesse frais, des huiles,du miel ou de l'argile dosés à 2%. Il n'y a aucune odeur de synthèse. Pour les odorants, ils ajoutent des huiles essentielles naturelles dosées à 2%.Leurs savons n'ont aucun colorant.

 


 
Epicerie
AROMATIQUE D'HOMS - La Ferme Attitude
AROMATIQUE D'HOMS 1AROMATIQUE D'HOMS 2
AROMATIQUE D'HOMS

Marion et Romain viennent juste de reprendre une exploitation à Homs, ayant travaillé tout deux dans l’agronomie, ils ont pris la décision de se lancer dans une culture plus qu’originale : les plantes aromatiques. Ils possèdent depuis début avril, 5000 m² de plantes telles que le thym, le romarin, l’origan, la sauge etc… ils ont au total 15 plantes différentes.

C’est sur le larzac, haute terre du sud du massif central, domaine d’une vie pastorale millénaire, récemment inscrit par l’unesco au patrimoine de l’humanité, qu’ils cultivent et récoltent dans leur milieu naturel des plantes aromatiques. Le milieu environnemental dans lequel ils sont est rude : froid, vent, sol calcaire donc très filtrant, 900 m d’altitude (le terrain est plus adapté à la pâture ou aux plantes aromatiques qui se développent très bien même dans des conditions climatiques extrêmes). Ils n’ont pas de possibilité d’irrigation mais ont une citerne qui récupère l’eau de pluie.

Ils transforment leurs plantes directement sur l’exploitation et en font des sirops, des eaux de vies, des vinaigres, des sachets de plantes sèches et bien évidemment le célèbre pastis. Les matières premières telles que le sucre, l’alcool ou encore le vinaigre blanc sont achetés.

Ils ont pour projet d’évoluer en bio, d’étendre les cultures et d’augmenter la production de plantes sèches. Actuellement, ils emploient une méthode culturale dite raisonnée car ils n’utilisent absolument pas d’intrants. Ils sont également dans une logique de durabilité car ne souhaitent pas épuiser les terres. Ils priment la qualité du produit (que ce soit environnemental ou gustative) sur la quantité. Ils travaillent à l’échelle humaine, à l’échelle artisanale. Cette notion de qualité est présente à toute les étapes, on a donc une cohérence du début à la fin.

Les plantes aromatiques sont des cultures pérennes, dont la durée de vie excède les 5 ans (7 ans), ils vont essayer de mettre en place des rotations afin de produire vraiment toute l’année.

Processus : Ils récoltent les plantes, les font sécher 24-48h ce qui permet de conserver les propriétés de la plante, éviter l’oxydation, puis les mettent dans une batteuse qui permet de séparer les branches des feuilles ou des graines. On retrouve chez eux, le célèbre pastis d’homs, des plantes sèches et des vinaigres de plantes.


 
Epicerie
Vins et spiritueux
LES DELICES DU ROUGIER - La Ferme Attitude
LES DELICES DU ROUGIER 1LES DELICES DU ROUGIER 2LES DELICES DU ROUGIER 3LES DELICES DU ROUGIER 4
LES DELICES DU ROUGIER

LES DELICES DU ROUGIER

Lieu-dit Briols

Situé à Briols, charmant petit village au cœur du Rougier de Camarès où la nature est connue pour couper le souffle, c’est ici qu’Adeline confectionne ses biscuits : « Sur le chemin qui mène à l’atelier, l’odeur du Roquefort guide mes pas ».

Adeline, ancienne institutrice, a créer son entreprise de biscuit il y a maintenant 5 ans, nommé les délices du rougier car la terre de camarès est rouge. Elle souhaitait partir à l’aventure et notamment dans une aventure humaine ou elle pourrait clairement exposer ses valeurs de terroirs. Pourquoi s’être lancée ? Initiée dès son plus jeune âge à la pâtisserie par sa grand-mère, Adeline a eu envie de perpétuer le savoir-faire de son aïeule, le désir de vivre au pays, de retourner dans sa ville natale et de travailler les produits de son terroir suffisent à ce petit bout de femme pour lancer la machine. Son challenge : donner corps à des biscuits qui sauraient retranscrire en bouche les saveurs de son enfance et s’exprimer par de nouvelles créations. Autrement dit elle souhaitait vivre de sa passion.

Elle produit donc des biscuits salés (11 recettes différentes) comme sucrés, ce sont ses propres recettes. Elle achète les matières premières aux alentours : la farine vient des moulins de Camares, les œufs sont de poules élevées en plein air, les emballages et cartons viennent tous de Millau, et pour les matières grasses elle n’utilise que de l’huile d’olive produite dans le Gard. Depuis an, elle s’est lancé dans les préparations de gâteau, le client doit seulement ajouté les œufs et un yaourt. Elle produit jusqu’à 2500 sachets de biscuits / an. Son chiffre d’affaire ne fait qu’augmenter, de 20% cette année car ses recettes représente réellement son histoire, elle met du cœur dans ses gâteaux.

Au départ elle était en bio mais c’est devenu trop cher 300€/recette. Tous ses produits sont locaux. Et elle se considère dans une optique d’agriculture raisonnée car ses produits sont très riches gustativement parlant et sont produits dans des petites exploitations aux alentours.

 


 
Epicerie
LES ABEILLES DE GREGOIRE - La Ferme Attitude
LES ABEILLES DE GREGOIRE 1LES ABEILLES DE GREGOIRE 2LES ABEILLES DE GREGOIRE 3LES ABEILLES DE GREGOIRE 4
LES ABEILLES DE GREGOIRE

Grégoire HERTAULT a installé́ ses ruches à Villefranche de Lauragais en 2009 pour y produire du miel et des abeilles. Il achète ses 5 premières ruches complètes en 2006, il en aura 50 de plus en 2007 et 200 en 2012 ! Grégoire a un BPREA Apiculture (Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole). Il partage son année entre moniteur de ski dans les Alpes pendant la saison d’hiver et apiculteur à Villefranche de Lauragais à partir de la mi-mars et pendant tout le printemps et l’été́.

Grégoire est seul sur sa mielerie située en ville. Il produit du miel de montagne, de châtaigne, d’acacia, de printemps et toutes fleurs. Ses abeilles sont des buck fast, elles sont douce, ne piquent pas trop mais font moins de miel que l’abeille française noire.

Le miel qu’il produit est bio. Il faut savoir que la certification biologique dépend de plusieurs points :

  • la méthode d’intervention : ici le cadre de cire ou les abeilles vont travailler sont bio

  • la nourriture doit être bio (avant l’hiver il sous pèse ses ruches et si elle ne pèse pas assez il rajoute de l’eau et du sucre. Le miel contient environ 15 sucres différents).

  • Et l’abeille (attention à la puce varois qui est un prédateur de l’abeille, elle lui suce le sang jusqu’à sa mort, en France toutes les ruches sont infectés car la pression est très importante. Traitement bio après récolte du miel en aout, traitement unique sur le varois)

  • L’emplacement : c’est ecocert qui valide la zone. Comme il transhume ses abeilles, c’est-à-dire qu’au fil des floraisons, les ruchers sont déplacés.

Il peut également produire ses reines directement sur place. Il met une ruche avec des abeilles ouvrières en condition de stress, donc enfermé dans le noir, pour qu’elles travaillent bien à produire la gelée royale puis va mettre une larve dans la gelée et cela va produire une reine.

On retrouve chez Grégoire les différentes gammes de miel et depuis peu du pain d’épice.

 


 
Epicerie
LA MANUFACTURE GOURMANDE - La Ferme Attitude
LA MANUFACTURE GOURMANDE 1LA MANUFACTURE GOURMANDE 2LA MANUFACTURE GOURMANDE 3LA MANUFACTURE GOURMANDE 4LA MANUFACTURE GOURMANDE 5
LA MANUFACTURE GOURMANDE

Emmanuella Noël travaille avec passion la pâtisserie et le chocolat depuis plus de 15 ans. Après avoir obtenue son brevet de maitrise, elle a collaboré avec de grands noms de la pâtisserie tels que Philippe uracca et jean-françois arnaud, meilleurs ouvriers de France.

C’est tout naturellement qu’en 2013 elle crée manufacture gourmande. Dans son atelier de cordes-sur-ciel, elle élabore artisanalement des biscuits traditionnels, à partir de produits sélectionnés pour leurs qualités et leurs origines.

Elle possède un petit salon de thé sur place ou elle propose des salades et surtout des desserts fait maison et local.

En quête d’innovation, Emmanuela aime confectionner de grands classiques comme le croquant aux amandes, pour n’en citer qu’un mais également de nouvelles gammes, dans une recherche perpétuelle de subtilité dans les textures et les gouts.

Les croquants : Le biscuit cordais par excellence ! Aéré et croustillant à souhait. Manufacture Gourmande ne déroge pas à la règle : réalisés à partir d'amandes locales, récoltées dans le Tarn-et-Garonne (SCEA Nayrague). Pour sortir des sentiers battus la gamme s'enrichit de nouvelles saveurs :

- Croquant Médiéval pour lequel un mélange d'épices unique apporte chaleur et rondeur à l'amande pour en sublimer le goût

- Croquant Chocolat pour les inconditionnels

- Croquant Caramel sublimé par une pointe de sel

- Croquant aux Agrumes, où pépites de fruits égaillent les papilles

Les diamants : Un sablé rond à la texture fondante. Les côtés se parent d'une très fine couche de sucre croustillant. Manufacture Gourmande le propose dans des versions «valeur sûre» (Chocolat, Vanille), des versions «fruitées» (Agrumes, Myrtille, Fruits rouges,...), et des versions «créations», tels que Café-noix, ou Choco-gingembre-banane pour le plus grand plaisir des gourmands audacieux.


 
Epicerie
MAISON FRAYSSE - La Ferme Attitude
MAISON FRAYSSE 1MAISON FRAYSSE 2MAISON FRAYSSE 3MAISON FRAYSSE 4MAISON FRAYSSE 5MAISON FRAYSSE 6
MAISON FRAYSSE

Située à Villeneuve sur vere, La Maison Fraysse est un GAEC qui rassemble Lydie, Philippe et Benoît Fraysse agriculteurs. Chacun dans ce groupement a sa spécialité :

• Philippe cultive principalement la terre dans la commune de Villeneuve sur Vère et sur la commune de Sainte Croix.

• Benoît travaille les vignes plus particulièrement. 

• Lydie s’occupe de la transformation des graines de colza, de tournesol et de lin en huile première pression à froid, de son conditionnement et de sa commercialisation.

L’exploitation est suivie dans le cadre de Mesures Agro-Environnementales (MAE). 
De la graine à l’huile, le circuit est entièrement maîtrisé sur la ferme : le travail simplifié du sol, les récoltes se font avec la moissonneuse-batteuse du GAEC à la période la plus favorable pour obtenir des graines de qualité. Les graines sont stockées dans des silos ventilés, elles sont triées avec un séparateur et une table densimétrique pour éliminer toutes les mauvaises graines. 

Nous cuisinons aussi nos lentilles dans le laboratoire de Bauvais sur Tescou, qui nous garantit des conditions d’hygiène parfaite et nous permet de cuisiner des plats d’excellente qualité en respectant totalement les règles de la sécurité alimentaire.

Pour des raisons liées à l’écologie (Utilisation limitée d’engrais chimiques et de pesticides), nous alternons la culture des oléagineux (colza et tournesol) avec celle des lentilles, du lin, du blé tendre, du blé dur, de l’avoine, de l’orge et de la luzerne. Les rotations culturales permettent d’améliorer la fertilité des sols et maitriser les adventices, ravageurs et mauvaises herbes. Nous employons une méthode culturale fiable et reproductible préservant l’environnement : nous faisons des rotations des cultures avec des plantes qui restitue l'azote au sol pour éviter l'emploi d'engrais en grande quantité, nous stockons des graines en silo contrôlé pour éviter de nuire à la qualité des graines, nous nettoyons les locaux et les équipements entre chaque production et utilisons qu’une seule production par ensemble d'équipement pour respecter les bonnes pratiques de fabrication et assurer la qualité des produits.

Les lentilles sont identifiées par année de récolte et nous commercialisons l’année en cours : la cuisinière ou le cuisinier peuvent ainsi cuire la lentille plus rapidement car le légume n’est pas trop sec et libère donc toute sa saveur. Nous pressons sur l’exploitation au fur et à mesure des besoins et de la demande en huile. En une seule pression avec une presse qui nous permet d’obtenir une huile vierge première pression à froid. L’huile est filtrée et mise en bouteille par nos soins.

Processus : Dans un premier temps, les graines sont sélectionnés pour leur haute qualité, ensuite on les dépoussière et décortique. Dans un second temps on les extrait à froid (conditions déterminantes pour préserver les propriétés de la graine et de l’huile, étape essentielle pour ne pas altérer les constituants essentiels des huiles). Puis vient le filtrage et pour finir le conditionnement en bouteille.

Nous pouvons trouver à la maison fraysse, de l’huile de colza et de lin, des graines de lin, des lentilles cuisinées et des graines de lentilles vertes.


 
Epicerie
Fruits et légumes
BOUGA CACAO - La Ferme Attitude
BOUGA CACAO 1BOUGA CACAO 2BOUGA CACAO 3
BOUGA CACAO

Ulli et Alex travaille le chocolat depuis 10 ans. Ils travaillent avec des producteurs de fève de cacao d’équateur afin de générer la valeur ajouté du cacao de variété Nationnal Arriba qui donne un chocolat très peu acide et légèrement amer. Ils ont tous deux travaillé en équateur dans le secteur de l’environnement, se sont rencontrés la bas et ont décidé de faire du chocolat en partenariat avec les producteurs locaux.

Leurs partenaires en équateur : L’équipe de la Hacienda « Bosque de Oro »

  • Oliva Ortiz et Manuel Zavala, producteurs de cacao et propriétaires de deux fermes familiales – les « fincas »- dans l’Amazonie de Morona Santiago

  • La communauté de Tesoro Escondido

  • L’entreprise Tulicorp à Guayaquil: PME Chocolateria fina.

Au-delà nous travaillons avec des ONGs équatoriennes, des étudiantes des écoles françaises et allemandes en agriculture…et nous sommes aussi soutenus, encouragés et conseillés par beaucoup de personnes qui ont croisé notre chemin ces dernières années.

Nos partenaires cultivent et récoltent le cacao, nous élaborons les recettes ensemble et le cacao est ensuite transformé sur place en Équateur jusqu’au produit fini ou à un produit semi-élaboré. En Ariège, dans notre petit atelier de transformation nous fabriquons des produits variés à base de la couverture, des fèves et de la pâte de cacao lesquels nous commercialisons localement mais aussi à Paris, en Allemagne, en Angleterre et en Suisse.

Vous pouvez trouver plus de 10 parfums différents, tels que le chocolat au gingembre, ou aux oranges confites etc… Ils ont une gamme de tablette de chocolat a 85% de cacao et souhaite agrandir la gamme de chocolat 100% cacao, faire un chocolat 85% de cacao.

Bouga CacaO, c’est non seulement l’histoire d’une marque de chocolat mais c’est aussi l’histoire des gens qui ont rêvé, lutté pour et crée enfin un concept vraiment équitable qui est basé sur la confiance, la volonté de faire le nôtre pour un monde un peu plus juste et « last, but not least » la passion pour un excellent cacao.


 
Epicerie
AU PETIT GRAIN BIO - La Ferme Attitude
AU PETIT GRAIN BIO 1AU PETIT GRAIN BIO 2AU PETIT GRAIN BIO 3AU PETIT GRAIN BIO 4AU PETIT GRAIN BIO 5
AU PETIT GRAIN BIO

Laurent Paul est agriculteur à Montclar Lauragais (31) installé depuis 1997 sur les terres familiales. L’exploitation de 97 hectares est établie sur le lieu-dit « Le Pesquié » et les terres se concentrent essentiellement sur les alentours de la ferme. Une des principales caractéristiques de leur environnement et leur sol, en effet celui-ci est calcaire. De plus le climat est océanique c’est-à-dire qu’il y a beaucoup de vent.

En 2009, après avoir travaillé en agriculture conventionnelle raisonnée, il décide de modifier son activité et de passer en agriculture biologique. Tout en visant l’autonomie sur l’exploitation, il introduit une rotation basée sur les légumineuses afin d’apporter l’azote nécessaire aux plantes. Il se diversifie également avec l’inauguration en septembre 2010 d’un local de vente directe à la ferme. Le développement de la vente directe a nécessité en 2015 l’installation de Nathalie Paul et la création du GAEC, ainsi que l’agrandissement de la meunerie et l’investissement d’un second moulin.

Afin de viser l’autonomie en azote, l’exploitation utilise dans sa rotation l’alternance de différentes cultures : des céréales : blé, avoine ; des légumineuses : lentilles, pois chiches, pois et des oléagineux : tournesol, soja

On peut trouver sur leur ferme : de la farine de blé bio, de la farine de blés anciens bio, de la farine de pois chiches bio, de la farine de sarrasin bio, de la farine de lentille bio, des lentilles bio, des pois cassés bio et des pois chiches bio.

Au petit grain bio vous garantit une bonne traçabilité car toutes les productions sont récoltées, triées et ensachées à la ferme, sans aucun intermédiaire.

Ils ont pour projet de s’agrandir et de faire un deuxième moulin.

 


 
Epicerie
Fruits et légumes
LA MAISON DE LA NOISETTE - La Ferme Attitude
LA MAISON DE LA NOISETTE 1LA MAISON DE LA NOISETTE 2LA MAISON DE LA NOISETTE 3LA MAISON DE LA NOISETTE 4LA MAISON DE LA NOISETTE 5
LA MAISON DE LA NOISETTE

C’est en quittant les axes routiers de la vallée du lot ou de la Garonne, en pénétrant ce pittoresque Pays de serres que nous pouvons découvrir la maison de la noisette. Entouré de coteaux et de vallons on peut y rencontrer les paysans d’aujourd’hui, des paysans « passionnément noisette »

Paysans depuis plusieurs générations, c’est au cœur du Lot-et-Garonne, sur des terres argilo calcaires tout à fait adaptées à la culture du noisetier, qu’ils ont implanté leur verger de 37 hectares. Ils cultivent des variétés de gros calibres pour la table et de petits calibres pour la transformation. Sensible à l’agriculture durable, ils limitent les intrants afin de conserver les qualités nutritionnelles de la noisette et la richesse de ses saveurs. Ils ont donc décidé d’aller jusqu’au bout du fruit et de le transformer. En 2002, ils deviennent Ferme Découverte, labellisé Bienvenue à la Ferme. Ils sont également Site Evasion Sud-Ouest. C’est dans leur laboratoire qu’ils élaborent une large gamme de spécialités. Autrement dit c’est la culture moderne d’un fruit ancrée dans un métier que pratique cette famille depuis 7 générations.

Augustin, Régine et Claude vous invitent à découvrir les secrets de ce petit fruit à coque si précieux pour la santé et pour nos papilles, spécialité du Lot et Garonne. Plongez dans un monde de noisette, au travers d'une visite commentée. Laissez-vous guider vers une dégustation des spécialités toutes chaudes sorties de notre atelier de transformation aux odeurs de noisettes grillées, pralinées, chocolatées... Venez apprécier les qualités nutritionnelles de la Noisette de France, piocher nos conseils et recettes aux noisettes.

Ils se sont formés à plusieurs métiers pour assumer leur activité de transformateur, accueillir sur la ferme, individuels, groupes et scolaires, et commercialiser notre gamme de spécialités.

Ils se sont entourés d'une petite équipe motivée et compétente, tout aussi enthousiasmée qu’eux par ce petit fruit. Augustin, le troisième enfant de la famille est maintenant complétement engagé dans cette activité, il est chocolatier et une de ses sœurs vient de les rejoindre.

On retrouve chez eux une large gamme de produits à base de noisette tels que l’huile de noisette, la farine de noisette torréfiées complète, de la crème à tartiner aux noisettes, du pralin de noisettes et aussi des soins corps à la noisette.


 
Epicerie
Fruits et légumes
DOMAINE DE FERRUSSAC

Domaine de Ferrusac, 47270 Saint Maurin

1937 : Installation par une famille d'arboriculteurs. Quatrième générations aujourd’hui, au cœur de la vallée de la Séoune et du Pays de Serres. C'est Eloi Viannay aujourd'hui, l'arrière-petit-fils et son beau-frère, Vincent Lapierre qui sont les propriétaires du domaine.

Pays de serre : Il est formé de coteaux calcaires aplatis souvent bordés de petites falaises. Les vergers sont implantés sur des pentes douces ou coteaux sur des parcelles au sol profond et de nature argilo-calcaire. Pour le climat : Hivers froids et été chaud, ce qui est parfait pour l’arboriculture.

« Arboriculteurs depuis 4 générations, notre domaine est implanté au cœur du sud ouest de la France près d’Agen dans le pays de serres. Il s’étend sur une quarantaine d’hectares de vergers. Les vergers servent d’écrin à notre ferme, un ancien moulin fortifié du 14ème siecle dont les aménagements hydrauliques, canaux et déversoirs sont toujours fonctionnels et permettent de produire de l’électricité. Installés à la suite de nos parents, nous sommes deux associés qui avons une passion commune pour les productions fruitières et leur transformation afin d’élaborer des produits fermiers de qualité. Outre nos deux familles, notre activité emploie dix personnes à l’année et s’insère dans la vie économique locale en proposant des ventes à la ferme, des visites et une activité de gîte rural. Toutes nos productions sont conduites dans le respect des bonnes pratiques agricoles et de cachiers des charges reconnus. »

2 frigos, 1 four bruleur.

600 à 800 tonnes de pomme, pruneaux, fraises et noix

Fabrication des pruneaux : Passage dans un bassin d'eau pour les laver (mais cueillies mécaniquement elles ne touchent plus le sol), ensuite les prunes montent sur un tapis de triage et passent dans un bain densimétrique d'eau salée qui sélectionne naturellement, les plus lourdes en sucre qui tombent au fond. Celles du fond sont douchées et triées à la main. Celles éclatées ou couvertes moisissures sont perdues. Les autres sont mises sur des claies qui partent en séchage à 65 degrés pendant 24 heures.

Les tomates sont produites par le voisin et séchées sur place.

Méthode bio : confusion sexuelle, insectes sous cloches.

Climat parfait car besoin de froid l’hiver pour la régénération des arbres.

Production de pruneaux d’agen, pommes, jus de pomme, tomates séchées et noix

 


 
Epicerie
Fruits et légumes
DOMAINE DE PERIES

Domaine de périès, EARL Bareil, 11400 Lasbordes

Marc, sylvia et leur fils Florian BAREIL

Situé à l’ouest du département de l’Aude, au cœur du pays lauraguais qui produit du blé dur de qualité. Culturellement, le Lauragais, zone rurale, est associé à la richesse de sa production agricole. En témoignent ses surnoms de « Pays de Cocagne », lié à la fois à la culture du pastel et à l’abondance des productions, et de « grenier à blé du Languedoc », qui renvoie à la spécialisation et à l’exportation céréalière depuis le 17ème siècle. Le climat du Lauragais est à la fois sous influence atlantique et méditerranéenne. Trois éléments le caractérisent : un été chaud et sec, des pluies irrégulières et des vents violents.

Anciennement simples producteurs de céréales, ils ont souhaité se diversifier et ouvrir un atelier de transformation alors que personne autour n’y croyait. C’était un gros défi pour eux.

Les pates sont fabriquées avec leur propre culture de blé (145ha de surface totale), cultivé de façon raisonnée (pas de préventif que du curatif si vraiment besoin)

Pates : 2 farines différentes :

  • Bise : Conserve du son et moulue à la meule de pierre

  • Nature : moulue par une minoterie locale, pate plus légère et raffinée.

Aucun traitement du blé qui est stocké de façon naturelle : La récolte est stockée dans des big-bag en chambre froide (5°c- 7°c), qui permet une parfaite et naturelle conservation des grains, à l’abri des attaques d’insectes (notamment du charançon du grain) et des rongeurs. Il en est de même pour les farines jusqu’à la fabrication des pâtes.

Les pâtes sont ensuite séchées à une température inférieure à 50°c et avec une hygrométrie contrôlée pendant un temps entre quinze et dix-neuf heures de temps selon la forme, car un séchage lent est signe de qualité.

Production de 300 kg de pates par jour. Tout est fait manuellement, du moulage de la farine à la fabrication de la pâte jusqu'à l’emballage.

L’aromatisation des pates se faire uniquement avec des produits locaux. Le choix des exploitants est fait sur le principe du partage de valeurs communes.

Commercialisation : Magasin de producteurs, circuits court.

Production : Différents type de pates avec des noms du vocabulaire occitan : Cauquilha, cresta, virona, dentèla, escagarol, pichôt, brandilha, camba de clat. Les aromes sont nombreux : Cèpes, chataignes, piment d’espelette, algues, encre de sèche, haricots blancs.


 
Epicerie
Fruits et légumes
DOMAINE SAINT GABRIEL

Domaine st Gabriel, 11800 marseillette

Laurent Malis et son employé Lisa. 1925 premiers Malis, aujourd’hui, 4eme génération. Le père de Laurent, Jean-Pierre Malis remit en 1986 le riz au goût du jour grâce à une variété « le Cigalon », un riz rond testé par le CIRAD à Arles, entraînant dans son sillage cinq autres producteurs. Mais les cours du riz ont chuté et 10 ans après, il ne restait que les Malis. En 2004, Laurent Malis réduit sa production de riz à 40 hectares tout en intensifiant la culture et en commercialisant lui-même la production.

Ancien étang situé en Languedoc, en région minervoise entre narbonne et carcassonne. Etang de Marseillette asséché en 1808 mais terre très salé et pas de culture possible. Réseau de drainage crée en 1851 et irrigation venant de l’Aude avec un réseau de plus de 2 km de canaux. Système toujours en usage qui apporte l’eau et qui permet au riz de se développer car il a besoin de beaucoup d’eau et de soleil, ce qui est parfait ici. Climat qui se rapproche du climat méditerranéen avec beaucoup de soleil. C’est aujourd’hui une plaine fertile situés entre corbières et minervois de 2000 hectares ou se cultive le riz, la vigne, les arbres fruitiers, le blé et même pisciculture. Il y a un écosystème particulier avec des hérons, colvert, mouettes, aigrettes attirés par les rizières.

40 Hectares sur 7 parcelles, 3500-7000 kg par an et par hectare de matière brut, 30% est perdu après usinage.

Fleuraison du riz en juillet aout, moissonnage en octobre. Cycle de 90 à 120 jours.

Gros travail d’observation et de surveillance, notamment pour garder un niveau d’eau stable.

Essaie de devenir bio pour apporter une nouvelle qualité. Effectue très peu de traitements pour le moment.

Raisonné et Rotation des parcelles, laissées vides pendant 1 an.

Etapes : Ramassage, séchage, triage, moulage pour enlever la balle et emballages ous gaz inerte pour la conservation, Etiquetage sur le domaine.

Grande gamme de riz : Riz rond, riz rouge, riz long blanc, riz complet, riz parfumé


 
Epicerie
Fruits et légumes
FERME D'EN LOUNE

Ferme d’en Loune

Charlotte et Gilles AUTHESSERRE à Noilhan, lieu dit En Loune. Familiale. Ils sont installés depuis 20 ans environ.

Gers : Climat tempéré bon pour les escargots qui sont des animaux fragiles aux températures. Cependant quelques soucis avec les canicules des dernières années. L’exploitation se trouve en pleine campagne, totalement isolée au milieu des champs de blé et des pâturages.

Pourquoi les escargots ? Formation agricole de base, fils d’agriculteur, l’avantage des escargots : Ne demande pas beaucoup de terrain donc la production de ceux-ci est plus simple. Passion qui vise à redonner une grande qualité à l’escargot qui est trop souvent perdue selon eux dans les escargots du commerce, alors que c’est un met Français.

Escargots grandissent en plein air, à la campagne et sont engraissés avec de la végétation (radis fouragé et navette). 2 types : petits gris : local, gros gris vient du Maghreb. Fin de cycle : complément avec farine de mais et calcaire, tracés sans OGM. Peu de cultures autour de la ferme et l’agriculteur voisin ne doit pas traiter proche des escargots. Les naissances se font dans un parc, l’engraissement dans un autre. Production de 3 à 5 tonnes d’escargots par an. C’est un animal nocture et qui a besoin de beaucoup d’humidité (arrosage durant la nuit).

Prédateurs : Vers luisants et fourmis.

Transformation : Cuisiné sur place dans un labo de façon traditionnelle, sans conservateur et sans colorants.

Commercialisation : Vente sur place, resto et traiteurs, mag de producteurs.

Produit fermier : Moins de densité et plein air selon eux. Comparé à l’industriel dont l’èlevage est en hors sol et sur béton.

Produits : Conserves d'escargots "petits gris" en coquille ou chair sauces traditionnelles, escargots surgelés.


 
Epicerie
Viandes
FERME DU GREOULOU

Ferme de Gréoulou. 09300 Lavelanet

Christophe et Frédérique POIRON

Le fils fait du fromage de chèvres et brebis juste à côté, le hameau est à la famille. Ariège, 800 m d’altitude. Le hameau est totalement isolé de Lavelanet, il faut prendre un chemin de terre pour y accéder. Il est sur les hauteurs. Les animaux sont au calme et peuvent se développer tranquillement au pied des Pyrénées.

Démarrage en 82 (modernisation labo norme UE en 92) : Canards gras, poulets, pintades, agneau, porcs. 16ha.

Principale valeur : Authenticité : Légumes locaux, alimentation à castelnaudary, traitement par les plantes (diffuseur d’huiles essentielles sur les poulets pour éviter maladie), conserverie sans aucun additif. Abatage sur place pour les volailles, à Pamiers pour les agneaux et porc.

Circuit de transformation raccourci (élevage, abattage et transformation au sein même de la ferme).

Produit fermier : Production et transformation sur place, comme à la maison.

S’inquiète du surplus de contraintes au niveau des normes, et des difficultés de reprises des jeunes exploitants. Il faut garder un savoir-faire Français important et il a peur que cela s’oublie.

Porcs lourd : 12 à 16 mois (18 à 24 par an), élevage en pleine nature, 150 à 170 kg, nourris aux céréales et petit lait.

Moutons : Broutard, 50 brebis.

Volailles : poulets coups pelé, rustique, 900 par ans. Pintades : 600.

Les recettes sont faites de manière à respecter « le tour de main de nos grand-mères » (fond de sauce maison, cuisson lente, à petit feu, etc...).

Production : Foie gras, paté, saucisson de canard, magret fumé et séché, cassoulet, coq au vin, paté de foie de volaille, gésier de volaille, pintade fermière…


 
Epicerie
Viandes
FERME LAS CRAMBELLES

Ferme de lascrambelles, penne d’agenais

4ème génération, arrière-grand-père s’est installé en 1932, autrefois, les arbres étaient plantés sous forme de canse (rangées de pruniers en alternance avec d’autres cultures). Jérome s’installe en 1998 avec comme projet de transformer la production et de ne plus produire pour produire mais faire des produits de qualité.

La ferme de lascrambelles est située dans le département du Lot et Garonne au cœur du Pays Agenais. C’est une terre fertile et ensoleillée. Penne d’agenais est le cœur de la production de pruneaux. Terroir vallonné, bois, petite parcelles. Sol rocailleux et climat tempéré avec des gelées l’hiver essentielle pour les pruniers.

50 hectares en tout, 10 hectares de vergers.

Agriculture raisonnée : Travail d’observation

La volonté est d’aller jusqu’au bout du produit. De la production à la commercialisation (vente directe pour avoir les avis et remarques du consommateur).

Séchage pendant 24 heures à 80 degrés au gaz propane.

30 tonnes de production aujourd’hui, objectif de 50 tonnes d’ici 2-3 ans.

Récolte : 15 aout au 15 septembre.

Production de pruneaux et de spécialités à base de pruneaux : confiture, jus, apéritif, eau de vie, cocktail, crème de pruneaux, pates de pruneaux.

 

 


 
Epicerie
Fruits et légumes
LES POT'IRONS

Ferme les Pot’irons, 11140 GINCLA

Nathalie Joffre et Jean Desnos, mariés, 3 enfants.

26 ans qu’ils sont installé ici, maison de vacances de Nathalie. Au début elle était simple cotisante, faisait des confitures pour les marché et travaillait comme secrétaire (partage salarial).

Depuis 2012, activité principale : Maraichage, élevage de poney et transformation, sève de bouleau.

Région d’élevage de vache depuis la PAC. Son installation a été atypique, difficulté de trouver des terres. Pourtant avant la PAC, les montagnes de l’Aude étaient des terres de cultures, lentilles et pommes de terre (cultures d’hiver). Gincla est un petit village isolé est très peu sujet à la pollution ce qui permet d’avoir une production des plus naturelle.

1000m2 de maraichage, 1000m2 petits fruits, 1000m2 plantes aromatiques et médicinales.

Maraîchage (salades, poireaux, potirons). Culture de petits fruits rouges (framboise, cassis...), Pommiers, Exploitation de châtaigneraies. Elevage de poneys de travail.

C’est un maraichage de montagne.

Le plus important pour Nathalie, c’est le respect de la nature : 12 chevaux qui servent au fumier et au débroussaillage, pas de tracteurs (traction animale), développement de la permaculture (plus logique), attentive à la nature : elle ne pousse pas une plante qui ne marche pas.

Son principe : Vivre dans le coin, voir ce qui peut être cultivé et voir ce qu’on peut en faire. Ne rien forcer.

Transformation dans un atelier collectif « les jardins de la haute vallée » : Jus de pomme, purée de fruits, confitures, sirop, plantes séchées, purée de légumes, pesto.

Produits : Salades, poireaux, carottes, haricots verts et blancs, courgettes, pommes de terre... Petits fruits : fraise, framboise, groseille, cassis, cynorrhodon. Confitures de fruits rouges et de châtaignes. Sirops aux fruits rouges, à la menthe, au citron, au thym, au romarin, à la verveine. Vinaigre de cidre, nature ou aromatisé à la framboise, à la groseille, au cassis.


 
Epicerie
Fruits et légumes

 
XEspace client



Mot de passe oublié ?